OpenCPN 5.2 pour PC,  selon Shoreline
Plan du site   --->  Accueil --->   Les nouveautés de O 5.2
A_51 Quelles différences de la version 5.0 à la nouvelle version 5.2 ?
Validité :  5.2
Un grand bonjour à vous :
Vous débutez ou presque avec OpenCPN ?
  • Bienvenue à vous.
  • Vous avez décidé de passer tout de suite à la version 5.2 qui est sortie le 16 juillet 2020:
    • Lisez ce tutoriel. Une partie des pages sont à jour.
      • Certaines sont à revoir.
      • Mais, même dans celles à revoir, la plus grande partie des informations sont d'actualité.
Up
Vous avez déjà une certaine expérience de ce logiciel ?
  • Commencez par lire la page ci dessous.
  • Puis, faites des essais, et encore des essais ...
    • Et si besoin, lisez ,ou relisez, le reste de ce tutoriel.
Up
Télécharger et installer OpenCPN 5.2 :
Pour Windows :
  • L'installation se fait même si la version 5.0 est en place
    • Si vous avez des versions "bêta" en parallèle, il est souhaitable de les désinstaller au préalable.
  • La nouvelle version remplace automatiquement l'ancienne :
    • sans perdre les réglages antérieurs,
    • sauf si vous le souaitez, en cochant la case ad-hoc qui apparaitra dans une des étapes de l'installation.
Up
Pour Mac :
  • Le nouveau programme d'installation de pkg est un programme d'installation complet.
  • OpenCPN sera correctement installé et prêt à fonctionner.
    • Il fait ce à quoi on pourrait s'attendre.
    • Simple et non sujet aux erreurs de l'utilisateur.
  • Contexte:
  • L'ancienne méthode "dmg" produisait un dossier qui devait être glissé manuellement dans le dossier d'application macOS une fois "l'installation" terminée. De plus, le dmg a produit un périphérique de disque virtuel qui devait être "éjecté" pour le faire disparaître après l'installation.
  • Un certain nombre d'utilisateurs ont démarré OpenCPN à partir du périphérique virtuel et non à partir des "Applications" rencontrant des problèmes avec les compléments plus tard.
Up
Pour Linux :
  • OpenCPN prend désormais en charge Linux Flatpaks, ce qui permet d'installer OpenCPN à partir d'environ 25 distributions Linux différentes.
  • La prise en charge actuelle d'Ubuntu et d'autres systèmes basés sur Debian n'a pas changé.
    • OpenCPN est maintenant accepté par Debian et disponible à partir de leurs référentiels.
      • Il s'ensuit que sur les systèmes Linux basés sur Debian, y compris Ubuntu, OpenCPN peut désormais être installé de la manière traditionnelle, en utilisant un PPA, ou via Flatpak.
  • La version 5.2 prend en charge la nouvelle version Ubuntu LTS 20.04 - Focal Fossa.
  • Focal a abandonné le support de Gtk2 et ne supporte que Gtk3. Cela a conduit à un certain nombre de modifications de code, de bogues et autres, dans OpenCPN.
  • Tous les compléments doivent être spécifiquement compilés pour Focal. Les versions plus anciennes ne fonctionneront pas.
  • Vérifiez la disponibilité de vos compléments préférés avant de mettre à jour!
  • Un problème connu avec gtk3 se produit lors de l'utilisation de la mise à l'échelle de l'écran> 100%: le graphique ne remplit que le coin inférieur gauche de l'espace disponible dans le cadre OpenCPN.
  • Changement du nom et de l'emplacement du fichier de verrouillage Linux.
    • Plus de restrictions sur l'appel d'un fichier "opencpn" dans le répertoire personnel.
    • Le fichier est maintenant $ HOME / .opencpn / _OpenCPN_SILock

      • Ce dialogue est inoffensif et disparaît si les instructions sont suivies.
Up
Les compléments (ou Plugins) :
Les compléments sous Windows ou MAC:
  • C'est ici qu'apparait l'évolution importante de OpenCPN 5.2 : Le gestionnaire de compléments.
  • Ce gestionnaire de compléments permet l'installation et les mises à jour de certains compléments depuis OpenCPN à l'aide d'un référentiel de confiance. Le nouveau gestionnaire est un gros bonus pour les utilisateurs, en particulier pour les utilisateurs de Windows et Mac qui ne disposent pas de gestionnaire de packages.
  • Tous les compléments pré-intégrés sont accessibles depuis le programme.
    • Un accès internet doit être dispponible pour que les choses aillent bien.
  • Aucun téléchargement séparé n'est nécessaire pour les compléments pré-intégrés.
  • Seuls les compléménts non pré-intégrés doivent être téléchargés séparément à partir du site web opencpn.org.
  • Au 24/08/2020, le site web officiel d'OpenCPN annonce :
  • Le "Gestionnaire des compléments" :
    • Les "Compléments gérés" sont installés d'office.
      • Il suffit de les activer, s'ils ne le sont pas
      • Inutile de les activer si vous n'en avez pas besoin. Ceci évite d'encombrer la barre d'icônes verticale de gauche sur l'écran.
    • On peut les mettre à jour de façon automatique, sous réserve d'avoir un accès internet actif.
      • Tout se passe dans la page "Options/Compléments" d'OpenCPN.
Up

Up
  • Presqu'en bas du gestionnaire de compléments, il y a trois nouveauX boutons :
    • "Mettre à jour le catalogue : Master"
      • Utilisez le régulièrement pour obtenir la liste des dernières mises à jour.
    • "Choississez le catalogue distant :"
      • Utilisez le bouton qui ouvre le choix sur la liste des catalogues, "Master" ou "Bêta"
        • Si vous voulez tester des compléments en version "bêta", choisissez "Bêta" puis cliquez sur le bouton "Mettre à jour le catalogue des compléments"
    • "Importer un plugin"  :
      • A n'utiliser que si vous etes amenés à installer une version bêta au format "Tar.gz" non fourni par les catalogues "master" et "Bêta".
  • Prenez toujours l'habitude de cliquer sur «Mettre à jour le catalogue de compléments : Master».
    • Cela garantira que vous avez accès aux dernières mises à jour et à tous les compléments gérés disponibles.
  • Utilisez toujours le catalogue «maître».
  • N'utilisez le catalogue "Beta" que :
    • si cela vous est spécifiquement demandé.
    • ou à vos "risques et périls".

  • Les autres compléments sont installés de façon "traditionnelle".
      • Ceux la restent accessibles par la page du site web officiel d'OpenCPN :
      • Par exemple, le complément NVC qui sert à l'affichage des cartes NV-Charts est disponible sous la forme d'un fichier éxécutable de Windows et doit :
        • être installé en double cliquant sur le fichier ".exe" qui aura été téléchargé au préalable.
        • Au 25/07/2020 ou après, c'est la version 1.4 (ou plus récente) qui s'installera.
  • En pratique, il existe d'autres compléments qui disposent d'une page ad-hoc dans le manuel officiel.
Up
Les compléments sous Linux :
  • OpenCPN sous Linux, installé avec Flatpak, doit utiliser des "compléments gérés".
  • Les systèmes Linux basés sur Debian, installés de façon traditionnelle, peuvent utiliser soit des «compléments gérés» soit installer des plug-ins via le PPA.
  • Il est recommandé aux nouveaux utilisateurs Linux d'installer d'abord le plug-in hérité à partir du PPA, puis de passer à la version gérée. Ce "détour" dans l'installation du complément sera corrigé dans les prochaines versions.
Up
Le complément "WMM ":
  • Il a été mis à jour en ce qui concerne le fichier d'évolution du champ magnétique terrestre jusqu'en 2024.
Up
Le complément "Téléchargement des cartes" :
  • Attention :  Pour Windows uniquement.
    • Lors du téléchargement de cartes américaines, sur le site du NOAA, évitez d'utiliser les options "Tous RNC" ou "Tous ENC". Utilisez plutôt les autres options pour spécifier des sous-régions.
    • La raison en est un bogue Windows qui conduit à un système apparemment "bloqué".
    • Il n'y a aucune problème si vous utilisez cette solution car vous pouvez toujours mettre à jour toutes les cates en un seul clic. Et les cartes sont identiques.
Up
Le complément "GRIB" :
  • La liste des données exploitables comportent en plus :
    • La donnée "Réflectivité composite".
      • La réflectivité composite est un facteur de prévision de l'activité de convection sévère.
  • Par ailleurs, exploite désormais une direction et une période combinées d'onde et de houle, si elles sont disponibles.
Up
Signal K :
NMEA 183, NMEA 2000, Signal K :
  • Avec la version 5.2, OpenCPN a intégré la prise en charge des flux de données d'entrée Signal K.
  • Signal K est un format d'échange de données au service des marins, universel, gratuit et open source
  • Signal K joue le même rôle que NMEA0183 et NMEA2000, mais est une alternative meilleure et plus moderne.
  • Le signal K peut coexister avec les protocoles hérités. Il est, par exemple, possible de lire et d'écrire NMEA2000 via le signal K.
  • OpenCPN n'est actuellement pas configuré pour produire des messages de signal K.
  • D'autres compléments et / ou matériels peuvent être nécessaires. Consultez le forum , pour de nombreux exemples et conseils sur cette question.
  • Dans OpenCPN, Signal K est traité comme une connexion réseau entre autres, dans "Options-> Connexions".

  • Dans l'image ci-dessus, on a commencé à créer une connexion Signal K.
    • L'option "Découvrir maintenant", "Discover now" vient d'être utilisée.
    • OpenCPN a découvert un serveur Signal K en cours d'exécution sur l'ordinateur local et entré l'adresse et le numéro du port utilisé.
  • Si "Découverte automatique du serveur", "Automatic server discovery", est sélectionné :
    • l'adresse IP et le port entrés dans la boîte de dialogue Paramètres de connexion n'ont pas d'importance et seront ignorés.
    • La connexion "découvrira" un serveur signalK lors de son ouverture et utilisera son adresse IP et son port pour la communication.
    • La connexion trouvée sera affichée pour information.
  • Le port Websocket est 3000 et est normalement utilisé par OpenCPN.
  • Les instruments Dashboard existants comprennent désormais également les messages spécifiques SignalK (SK) lorsqu'ils sont connectés à un serveur SK.
  • Ainsi, si par exemple les instruments NMEA2000 (N2K) sont connectés à SK, les données applicables seront affichées dans le tableau de bord. Pas besoin de transférer manuellement vers NMEA0183 en SK.
Up
Et quoi d'autre encore ?
Proue en haut :
  • Cet outil ne concerne que ceux qui ont :
    • Un capteur de "cap compas"
    • La phrase NMEA 0183 HDT reçue par OpenCPN.
  • Il oriente l'affichage de façon que la proue du bateau soit orientée vers le haut de l'écran.
  • En absence de capteur de "cap compas" et/ou de Phrase NMEA HDT présente dans le fiux NMEA, ce réglage n'est pas opérationnel et tout se passe comme si on avait  réglé les paramètres  en cochant "Nord en haut" dans le  "Hamburger" du bas à droite de l'écran.


  • Toutes les options des indicateurs d'état sont disponibles dans les "Options d'affichage des cartes".
  • Une nouvelle version rose de l'icône de l'indicateur d'état et de GPS est utilisée pour représenter l'état "Proue en haut".


  • Cliquez sur l'icône de la boussole pour parcourir les trois options. Pour éviter d'agrandir trop le menu contextuel du clic droit, cela fonctionne comme ceci:
    • Si le mode actuel est "nord en haut", le menu contextuel propose l'option "course en haut". Si le système reçoit des informations HDT, la fonction «Proue en haut» est également proposée.
    • Si le mode actuel est autre que "nord en haut", le menu contextuel offre uniquement la possibilité de revenir à "Nord en haut"

Up
Accrocher ou Décrocher un tableau de bord  sur un bord :
  • Un tableau de bord vertical ne peut être ancré qu'à l'extrême droite de l'un ou l'autre panneau.
  •  Il y a un peu d'astuce pour que cela fonctionne.
    • Commencez avec un tableau de bord vertical dans la fenêtre de gauche. Faites glisser lentement le tableau de bord vers le séparateur, en appuyant sur le bouton gauche de la souris jusqu'à ce que vous voyiez une zone verticale ombrée.
    • Relâchez le bouton de la souris et le tableau de bord est ancré.
    • Pour ancrer dans le canevas de droite, vous devrez peut-être continuer à faire glisser le pointeur au-delà de l'endroit où le tableau de bord s'arrête, jusqu'au bord de l'écran ou au-delà, avant que la zone ombrée n'apparaisse.
  • Pour désancrer, cliquez avec le bouton droit et sélectionnez l'item"Décrocher"
  • Il existe un petit problème connu qui ne peut pas être corrigé .
    • Lorsque la souris est exactement au-dessus de la barre de séparation entre les toiles, elle essaie de déposer le tableau de bord en haut du canevas droit. Si l'intégralité de la fenêtre de droite est remplie par le tableau de bord, ou des parties de celui-ci, détachez-le et réessayez.

Up
Sous linux, la commande traditionnelle "$ man opencpn" donne encore plus d'informations.
Veuillez noter que pour activer la journalisation complète, opencpn doit être démarré avec --loglevel debug
Up

  • Un tableau de bord horizontal ne peut être ancré que sur toute la largeur de l'écran supérieur. L'accrochage est possible en haut et à droite.


Up
Tailles des choses affichables et affichage des sondes des cartes vectorielles ENC :
  • Il existe une nouvelle police haute définition pour les sondages de profondeur sur les cartes vectorielles (ENC).
  • La nouvelle police rend les sondages beaucoup plus clairs et plus faciles à lire.

       Up
  • Dans les "Options/Personnaliser", il y a maintenant 4 curseurs de réglage des tailles des choses affichables
  • Celui du bas permet de régler l'affichage des tailles des sondes, mais, uniquement, pour les cartes vectorielles.


Up
          
Up
Le curseur du réglage de l'affichages des cartes CM93 :
  • Il a été déplacé dans les "Options/Affichage/Avancées".

Up
L'utilisation du "Choix personnel" lors de l'affichage des cartes vectorielles :
  • Déormais, dans les "Options/Cartes/Cartes vectorielles", il n'est pas possible de choisir l'option "Choix Personnel". De ce fait, en temps normal cette option y est grisée.
  • Pour pouvoir exploiter l'options d'affichage "Choix personnel", il faut :
    • Aller dans le Hamburger qui est en bas à droite de l'écran ou d'un panneau.
    • Tout en bas, sélectionner "Choix personnel".
    • Refermer le hamburger
    • Aller dans les "Options/Cartes/Cartes vectorielles"
    • Sélectionner les objets qui doivent être affichés
    • Valider par Ok.
Up
          
Up

Up
Choisir "manuellement" l'échelle d'affichage :
  • Il est désormais possible d'afficher une carte à une échelle choisie "manuellement". Pour cela :
    • Dans le hamburger en bas à droite de l'écran ou d'un panneau, placez la souris sur l'échelle affichée.
      • Cliquez gauche
      • Une fenêtre s'affiche
      • Entrez l'échelle voulue (format numérique direct, exemple 45000 ou 1 : 45000)
      • Validez par Ok.

    
Up
  • Notez que lorsqu'un panneau est si étroit que le hamburger est vertical, au lieu d'horizontal, l'échelle n'est pas du tout affichée. Par conséquent, l'échelle d'afficahge ne peut être choisi manuellement..

Les couleurs des feux :
  • Désormais, deux nouvelles couleurs sont présentes : Le jaune et le bleu.
  • Par ailleurs, dans la requête d'ojet, le blanc est visible en blanc, mais s'affiche encore en jaune sur les cartes.
    • Dans l'image ci dessous, à gauche, le feux comporte deux serteurs blancs.
    • Ceci peut ne pas encore fonctionner sur les cartes oeSENC (voir ci dessous à droite)

      
Up

Up
L'affichage Jour/Crépuscule/Nuit/Aube :
  • Adaptation de l'utilisation de l'icône de la barre d'icône verticale.
    • Désormais, en cliquant successivement sur cette icône, la séquence comporte 4 possibilités :
      • - Lumière du jour,
      • - Crépuscule,
      • - Nuit,
      • - Aube.
    • - puis à nouveau Lumière du jour. Etc ...
Up

Up

Up

Up

Up
Etiquette améliorée pour les MOB :
  • Le libellé MOB inclut désormais également la date, pour faciliter l'identification du moment de création d'un waypoint MOB.


Up
Complément d'information sur le suivi du bateau sur une route :
  • Calculez et affichez :
    • la distance cumulée du point de départ de l'itinéraire au point final de l'étape actuelle,
    • RNG, TTG, ETA du bateau au point final de l'étape actuelle pour la route activée.


Up
Concernant l'AIS :
Savoir où sera une cible :
  • Objectif : "Mettre en évidence, une prévision en temps réel AIS" des cibles ayant une vitesse minimale de 0,7 noeuds (Vitesse réglable).
  • Avec cet élément activé, OpenCPN 5.2 utilise la dernière vitesse et la dernière trajectoire connues de la cible pour prédire la position actuelle.
    • La position prédite est une cible artificielle grisée.
    • Cette cible "artificielle" avance automatiquement, tant que les informations émises par la cible n'ont pas été renouvelées.


Up
  • Cela fonctionne pour des cas simples, mais ce n'est qu'une prédiction simpliste, sans tenir compte des changements de cap ou de vitesse.
  • Par exemple, "Tycho Brahé" ci-dessous n'ira certainement jamais heurter le brise-lames dans la vraie vie. Du moins, on l'espère.

    
Up
Informations affichées par survol d'une cible :
  • Dans les "Options/Bateaux/Cibles AIS", dans "Info par survol d'une cible" un nouvel item "Activez le bloc inforoute/AIS" est présent. De deux chose l'une :
    • Soit cet item est coché et alors, lorsque vous survolez une cible avec la souris, les informations relatives à l'émetteur AIS, sa vitesse, son cap et les données CPA/TCPA s'affichent.
    • Soit cet item n'est pas coché, et alors, vous ne pouvez pas sélectionner les données Classe, SOG/COG, CPA/TCPA. Elles ne s'afficheront pas lors du survol de cette cible avec la souris.



Up
Du neuf dans les "Options générales" ?
Rapport de position à longue portée :
  • Un support a été ajouté pour le message AIS 27. Rapport de position à longue portée.
  • Ce message est principalement destiné à la détection à longue portée de navires équipés de l'AIS de classe A et de classe B «SO», généralement par satellite.
Up
L'icône pour les hélicoptères SAR :
  • Une nouvelle icône pour l'hélicoptère SAR AIS est introduite.

Up
Les icônes des aides virtuelles à la navigation (A to N):
  • OpenCPN a adopté les symboles standard ECDIS internationaux pour les graphiques vectoriels.
  • Une nouvelle terminologie internationale est également introduite pour diverses combinaisons d'aides à la navigation physiques et virtuelles - ATON.
  • Voyez cette page, e, Anglais du site web de la NOAA :
    • https://nauticalcharts.noaa.gov/publications/portrayal-of-ais-aids-to-navigation.html
  • Ou lisez une traduction partielle, valide au 16/08/2020 ci dessous :

  • Qu'est-ce que l'AIS?
    • Le système d'identification automatique (AIS) permet aux navires de voir et d'identifier d'autres navires à proximité. De la même manière que les aéronefs diffusent des informations sur eux-mêmes aux contrôleurs aériens, les navires équipés d'émetteurs-récepteurs VHF AIS dédiés peuvent transmettre et recevoir des informations sur le navire, telles que la taille du navire, le tirant d'eau, la position, la vitesse, la direction, la cargaison, la destination et d'autres informations. Les navires équipés d'un écran compatible AIS peuvent voir les positions d'autres navires jusqu'à 20 milles marins de distance, même s'ils se trouvent derrière des îles ou d'autres obstacles susceptibles de bloquer le radar.
  • Comment l'AIS est-il utilisé sur les aides à la navigation ?
    • Les émetteurs AIS peuvent également être fixés sur une aide à la navigation flottante ou fixe (ATON), telle qu'une bouée, une balise ou un feu. La diffusion AIS fournit la position et le but d'une aide, telle qu'une bouée latérale bâbord ou tribord, avant même qu'elle ne soit suffisamment proche pour être visible depuis un navire ou pour fournir un retour radar. Cela peut aider les marins à confirmer la position de leur navire ou à se préparer à effectuer un virage basé sur le dépassement d'une aide particulière.
  • Trois types d'ATON AIS
    • A to N réel  :
      • Une structure d'aide physique à la navigation sur laquelle un émetteur AIS est implanté qui diffuse les messages AIS.
    • A to N synthétique :
      • Il existe un obet physique dans la structure de navigation, sans émetteur AIS, mais pour laquelle les messages AIS sont diffusés à partir d'un autre emplacement (généralement terrestre).
    • A to N virtuel :
      • C'est une aide à la navigation sans structure physique. Cette aide n'existe que par le biais de messages AIS diffusés à partir d'un autre emplacement. Quelques utilisations des ATON virtuels incluent des environnements où les bouées sont déplacées de façon saisonnière, comme dans la glace de mer, ou où un marqueur doit être placé rapidement, comme pour marquer un danger ou une épave isolé nouvellement identifié. 
      • Ces aides ne peuvent être vues que sur un système d'affichage et d'information de carte électronique (ECDIS), ou sur tout autre affichage compatible AIS, tel que le radar d'un navire.
  • Les ATON AIS sur les cartes marines sont représentées par un cercle magenta, renfermant un symbole ATON. Le même symbole est utilisé pour représenter les ATON AIS réels et synthétiques, avec une étiquette magenta «AIS» à côté du cercle. Les ATON AIS virtuels ont une étiquette «V-AIS». Le tableau ci-dessous montre des exemples de la manière dont les ATON non AIS et AIS sont affichées sur les cartes marines.
Up

DFGHJ
Up


Up
Alerte concernant les cartes au format MBTiles :
L'idée :
  • Le format MBTiles a été introduit dans OpenCPN 5.0 et est rapidement devenu populaire en raison de son rendu d'image très clair.
  • Lorsque vous affichez une superposition Mbtiles pour la première fois, elle est masquée et doit être affichée avec cette sélection RED X. Il s'agit d'une optimisation des performances. Celal peut aider à éviter des temps de démarrage et de commutation de groupe excessivement longs lorsque de grands ensembles de tuiles sont utilisés.
  • Dans 5.2, la mise en surbrillance des tuiles est implémentée lors du survol des boutons du piano MBTiles. Similaire à, par exemple, les graphiques raster.
Up
Le danger :
  • Attention : les MBTiles ne doivent pas être considérés comme des cartes nautiques "réelles", mais comme une superposition car :
    • Ils ne contiennent pas les métadonnées correctes pour assurer une navigation sûre.
    • Il n'y a aucun moyen de savoir ce que représente le contenu d'un MBtiles. Les tuiles sont simplement des images PNG géoréférencées, sans informations de sauvegarde.
    • Il est extrêmement facile de créer et de distribuer un ensemble de données MBTiles qui est tout simplement faux.
      • Et si la couverture de tuiles s'applique à une zone géographique inconnue, l'utilisateur n'aura aucun moyen de le savoir.
    • Ils sont principalement faits maison, sans aucune provenance. Ils pourraient être géoréférencés totalement par erreur, et il n'y a aucun moyen de le savoir, ni même de le tester.
    • Pour une zone, où seuls le fond de carte GSHHS et et un pack MBTiles sont présents, OpenCPN est simplement un outil de visualisation utile, mais certainement pas, à lui seul, adapté à la navigation pour un navigateur inexpérimenté.
  • Cela dit :
    • Le format  MBTiles est certainement un grand pas en avant par rapport à l'achat de cartes postales avec des photos aériennes de récif couramment observés en Polynésie française, par exemple, il y a 30 à 40 ans
Up
Deux nouveautés qui exigent une intervention manuelle dans le fichier de configuration :
Afficher la date et l'heure du point de suivi :
  • Afficher l'option date / heure du point de suivi ajouté pour le survol de la souris pour afficher la date / heure du point de suivi.
    Il nécessite une modification manuelle du fichier de configuration opencpn.ini.
    • [Settings]
    • ....... 
      ShowTrackPointTime=0
    • tracktime
      0 pour désactiver
    • tracktime
      1 pour la nouvelle fonctionnalité activée
Up
Réglage des boutons de zoom :
  • Un nouveau paramètre change la façon dont les boutons de zoom ajustent le zoom.
    Il nécessite une modification manuelle du fichier opencpn.ini (conf).
    • [Settings]
        ....... 
      PlusMinusZoomFactor=2
    • La valeur par défaut est 2.
Up

XXXXX

Mode sans échec et autres options :
Mode sans échec :
  • Si vous voyez cette boîte de dialogue, votre dernière session a probablement échoué.
    • Le mode sans échec désactive le chargement des compléments et OpenGL.
    • S'il n'y a eu aucun problème avec votre dernière session, appuyez simplement sur "Non" ou attendez 15 secondes.


Up
  • Il existe également une option de ligne de commande "-safe mode".

  • Une autre nouvelle option de ligne de commande est introduite pour la quantité de journalisation.
    • Utilisez l'option "-h" pour la syntaxe et plus d'informations.

  • Sous linux, la commande traditionnelle "$ man opencpn" donne encore plus d'informations.
    Veuillez noter que pour activer la journalisation complète, opencpn doit être démarré avec --loglevel debug

Un petit bug sans importance :
Affichage au hasard d'une icône blanche et verte dans la barre d'icône verticale :
  • Ce bug fait apparaitre une icone blanche et verte, en lieu et place d'un des icônes des compléments affichées dans la barre verticale d'icônes, située à gauche, sur l'écran.
  • Il n'a aucun autre effet important ou secondaire dans le fonctionnement d'OpenCPN.
  • Exemples : Voyez les deux copies d'écran de gauche ci dessous.

  • Ces icônes blances et verts disparaissent si vous arrêtez et relancer OpenCPN.
    • Cette manoeuvre n'est pas utile si vous êtes en navigation.
    • Attendez tranquillement d'avoir fini votre navigation.
Up
                    
Up
  Aller au Tutoriel_5_PC.htm
  Haut de page
Moteur de recherche.
    
Recherche sur le web          Recherche sur opencpn.shoreline.fr
Copyright : Ce site web est protégé contre toute utilisation commerciale.
Dernière modification de cette page :