OpenCPN,  pour Androïd, selon Shoreline
Plan du site   --->  L'essentiel  --->   Les traces
E_23 Les traces
Validité :  1.0.13
  • Dans cette page, les copies d'écran sont celles du tutoriel d'OpenCPN pour PC. Elles sont néanmoins raisonnablement adaptées.
Track ... Trace .... C'est quoi ?

  • C'est une suite d'informations comprenant pour chacune d'elles :
    • Un horodatage,
    • Des coordonnées (latitude, longitude),
    • La vitesse du bateau,
    • Le cap fond suivi.
  • Chaque information correspond à un point de passage d'un bateau.
  • Ces informations sont fournies par le GPS du bateau selon une périodicité fixée dans le GPS ou dans le logiciel.
  • Le Logiciel en tire une ligne semblable à une route.
Up
Relever une trace :






Trace "Off"


Trace "On"
  • En premier, aller dans les "Options", onglet "Bateaux." puis "Bateau de l'utilisateur" et :
    • Cocher éventuellement la case "Trace journalière automatique : activer".
    • Choisir en face de "Précision de la trace" entre les trois possibilités qui sont offertes, à savoir "Faible", "Moyenne" ou "Grande".

  • Activation proprement dite :
    • Cas 1 : Vous n'avez pas coché la case "Trace journalière automatique : Activer".
      • Méthode A :
        • Cliquez sur l'icône de trace dans la barre d'icônes du haut de l'écran.
        • Cette icône fonctionne en Oui/Non. Elle peut activer ou désactiver l'établissement de la trace.
      • Méthode B :
        • Dans le gestionnaire de traces, cliquez sur la commande "Démarrer".
        • Vous pouvez alors interrompre l'établissement de la trace avec le bouton de la barre d'icônes.
    • Cas 2 : Vous avez coché la case "Trace journalière automatique : Activer".
      • Le seul fait de lancer OpenCPN, met en route le mécanisme. Vous n'avez rien à faire.
        • Mais attention, à minuit, la trace du jour est interrompue et une nouvelle trace est démarrée.
  • Désactivation de la trace
    • Par contre, il n'y a pas de commande, dans les menus contextuels, pour "Cesser de relever la trace", il vous faudra obligatoirement :
      • Utiliser l'icône " Trace" de la barre d'icônes,
      • Cliquer dessus.
Conseil :
  • Naviguez toujours trace activée. En cas d'homme à la mer, vous pourrez plus aisément :
    • Retrouver votre parcours,
    • Revenir plus facilement vers l'homme à la mer.
Up
"Options", Onglet "Bateaux" :
  • L'icône "Trace" est affichée ou masquée en utilisant le menu contextuel propre à la barre d'icônes.
  • Il est possible de surligner la trace en jaune, ce qui permet de la différencier des autres types de trait qui peuvent apparaitre sur une carte. Voir ci dessous.
  • On peut toujours activer la trace journalière
    • Attention : A minuit, l'ancienne trace est abandonnée et une autre est mise en route.
  • Précision du relevé de la trace : Seul 3 choix sont laissés à la disposition de l'utilisateur : Faible, Moyenne, Grande.
    • Il peut être préférables de choisir la valeur "Grande" et ultérieurement, après la fin du voyage, d'utiliser l'outil "Réduire le nombre de points de trace ..." (voir un peu après dans cette page)
Up

  • Deux façons de faire afficher une trace lors d'une navigation :
    • Surlignée (en jaune)
    • ou pas.
  • Pour cela :
    • Allez dans l'onglet "Bateaux/Bateau personnel" de la "Boite à outils",
    • Cocher ou décocher la case "Trace : Surligner."
  • Toutefois :
    • Le surlignage jaune n'est visible qu'à partir d'un certain niveau de zoom.
Up
Que faire avec le menu contextuel d'une trace :

  • Dans les menus contextuels obtenus par clic droit, voici trois commandes relatives aux traces.
    • Mais attention, elles n'apparaissent que si le curseur de la souris est placé sur une trace.
Up
Propriétés ...
  • Cette commande ouvre la fenêtre de propriétés de cette trace.
Copier au format KML
  • Cette commande copie les caractéristiques de la trace dans le presse papier.
  • Deux utilisations peuvent en être faite :
    • Pour dupliquer la trace grâce à la commande "Trace : coller" qui apparait alors dans le menu contextuel des fonds de cartes.
    • Pour créer un fichier KML en collant le presse papier dans un éditeur de texte comme Notepad.
Supprimer ...
  • La trace est supprimée sur la carte et dans le gestionnaire de traces.
La fenêtre de propriétés d'une trace :
Up
  • Pour l'ouvrir, deux solutions :
    • Placer la souris sur une trace de l'écran et faire apparaitre le menu contextuel par clic droit
    • Ouvrir le gestionnaire de traces, sélectionner une trace, utiliser le bouton "Propriétés ...".
  • Il est possible :
    • De nommer ou renommer la trace,
    • D'indiquer :
      • Le point de départ,
      • La destination.
    • De choisir votre couleur de préférence sur l'écran et aussi le type de trait et la largeur de ce trait.
      • Par défaut, elle sera rouge.
  • La distance parcourue et la vitesse ne peuvent pas être modifiées.
  • Si une trace vient juste d'être créée, elle est désignée dans le gestionnaire de trace par la date et l'heure de création mais pas dans la fenêtre de propriétés de cette trace. A vous de la nommer si vous le souhaitez.
  • Les boutons de la fenêtre de propriétés :
    • Ils tous en bas, au nombre de cinq.
      • "Ok" ferme la fenêtre et enregistre les changements,
      • "Annuler" ferme la fenêtre sans enregistrer les changements,
      • "Trace : Scinder" apparait si vous sélectionnez un ligne de la trace. Il permet de découper la trace en deux nouvelles traces.
      • "Trace : Etendre",
      • "Route/trace : Imprimer". Ce bouton lance l'impression du contenu de la trace. Une nouvelle fenêtre s'ouvre :
        • Il faut choisir ce qu'on souhaite imprimer.
  • Un petit menu contextuel :
    • Cliquez droit sur une ligne de la trace,
    • Un menu contextuel apparait : "Copier tout comme du texte"
      • Le contenu de la trace est alors placé dans le presse papier de windows.
      • Il est alors possible de coller au format texte ce contenu dans un éditeur de texte comme "Notepad"
        • Voyez que faire avec cela dans cette page du tutoriel pour PC :  DT_29_Route_et_fichier_txt
Up
  
Le gestionnaire de traces :
  • Pour ouvrir le gestionnaire de routes, cliquez, dans la barre d'icônes, sur l'icône :


  • Le gestionnaire de traces est en fait "Le gestionnaire de routes, traces, waypoint et couches".
  • Il comporte quatre onglets permettant la gestion séparée des ces quatre types d'objets.
  • Pour les traces, huit commandes sont disponibles :
    • A droite : "Démarrer", "Propriétes", "Supprimer", "Exporter ...", Trace -> Route" et "Supprimer tout"",
    • En bas à gauche : "Importer ..."   et "Exporter tout ce qui est visible ..." qui sont communes aux quatre onglets.
  • Toute trace affichée à l'écran :
    • est présente dans le gestionnaire de trace,
    • comporte au moins un point de plus que le point de départ.
  • La trace automatique ne comporte au lancement qu'un seul point et ne sera affichée que si d'autres points s'y ajoutent. Toute trace automatique, qui ne se prolonge pas, est automatiquement remplacée si on relance l'outil "Trace".
Up
  
Les commandes du gestionnaire de traces :
"Démarrer"
Cette commande a deux effets possibles :
  • Si l'action de relever la trace n'a pas encore été déclenchée, elle la déclenche.
    • Une nouvelle trace apparait alors dans le gestionnaire,
    • Cette nouvelle trace est écrite en caractère gras.
  • Si l'action de relever la trace avait déjà été déclenchée, elle la relance en la remettant à zéro.
Up
"Propriétés ..."
  • Cette commande ouvre la fenêtre de propriétés de la trace sélectionnée.
Up
"Supprimer"
  • La trace sélectionnée est supprimée.
"Exporter ...".
  • La trace sera sauvegardée sous forme d'un fichier gpx.
  • Rappel : Lisez cette page concernant l'usage des caractères accentuées.
"Trace -> Route"
  • Une route est décalquée de la trace.
  • Cette route apparait dans le gestionnaire de route.
  • Inconvénient théorique :
    • Les traces comportent d'autant plus de points que la durée ou la distance entre deux points relevés grâce au GPS est petite. La route obtenue peut contenir tellement de points que l'on observe deux "trait épais".
      • le bleu correspond aux points,
      • le noir correspond aux noms des points.
    • Pour voir les segments entre les points il faudrait zoomer beaucoup.
  • En réalité :
    • Les points de traces sont maintenant moins nombreux à être relevés, surtout si vous avez choisi la quantité "Faible" dans l'onglet "Bateaux" des "Options (Boite à outils)"
 
Up


Ci dessus, affichage avec les anciennes versions d'OpenCPN

Ci dessous, une trace et la route obtenue avec openCPN 3.2.


"Supprimer tout"
  • Toutes les traces, présentes dans le gestionnaire de traces, donc visibles sur la carte, sélectionnées ou non, seront supprimées. Elles seront aussi effacées sur la carte.
  • Cette commande est irréversible.
Up
"Importer ...."
  • Cette commande permet d'importer, dans le gestionnaire de traces, une ou plusieurs traces contenues dans un fichier gpx.
"Exporter tout ce qui est visible ..."
  • Cette commande exporte, simultanément, tous les objets visibles dans les quatre onglets du gestionnaire. Pour qu'un objet ne soit pas exporté, il suffit de le masquer en fermant son "oeil".
Attention :
  • Le gestionnaire de traces est une partie d'un gestionnaire plus vaste qui gère aussi les routes, les traces et les couches.
  • La commande "Exporter tout" exporte vraiment tout .... Et le fichier gpx obtenu contient tout ce qui est dans les trois onglets (route, trace, waypoint).
  • La commande "Importer ..." importe le contenu d'un fichier gpx qui peut contenir, outre des marques/waypoint, et/ou des routes et/ou des traces. Ces waypoint, routes et traces seront dispatchées dans leur onglet respectif du gestionnaire.
Up
Des commandes cachées dans un menu contextuel :
  • Cas 1 : Sélectionner une trace :
    • Cliquez droit sur une trace, deux commandes sont accessibles :
      • "Réduire le nombre de points de traces ...",
      • "Copier comme du texte".











  • Cas 2 : Sélectionner plusieurs traces :
    • La sélection se fait en utilisant la touche "Maj" comme dans windows.
    • Cliquez droit sur une sélection de plusieurs traces, deux commandes sont accessibles :
      • "Trace fusionnées les traces sélectionnées",
      • "Copier comme du texte".



Up
  • "Fusionnées les traces sélectionnées"
    • Toutes les traces sélectionnées sont réunies en une seule.
    • Le nom de la première trace sélectionnée est  utilisé comme nom de la trace résultante.
Up
  • "Réduire le nombre de points de traces ..."
    • Une seconde fenêtre s'ouvre pour choisir la distance maximale attendue entre les points de trace.
    • Une fois le choix fait et validé, la réduction a lieu sans possibilité de revenir en arrière,
      • Pensez à sauvegarder, éventuellement, vos traces originales au format gpx avant de lancer l'opération
    • Une dernière fenêtre d'information s'ouvre qui indique le pourcentage de réduction du nombre de points de trace.
  • Voir, un peu plus bas dans cette page, des copies d'écran de démonstration.

  • "Copier comme du texte"
    • La liste des traces sélectionnées est alors placée dans le presse papier de windows.
    • Il est possible de coller le presse-papier dans un éditeur de texte comme "Notepad".
Up
Réduire le nombre de points de trace ...
L'outil "Réduire le nombre de points de trace ...", expliqué un peu avant dans cette page, permet de réduire la taille du fichier gpx associé à une trace. On perd en précision du tracé, et ce d'autant plus que le bateau va vite.




Ci contre :
  • Une trace (en rouge) initialement relevée en ayant réglé le nombre de points de trace relevés à la valeur "Grande".
  • La même trace (en noir) après réduction maximale du nombre de points de trace (moins de 100 mètres)
Up
Ci contre, pour une même trace initiale, les effets sur la longueur de la trace après réduction du nombre de points de trace.
Et ci dessous, les effets en pourcentage de la réduction du nombre de points de trace pris en compte


Up
 


Pérennité d'une trace :
  • Si vous fermez OpenCPN, à l'ouverture suivante, toutes les traces présentes avant la fermeture, sur la carte, seront encore présentes à l'ouverture.
  • Une trace est accessible :
    • Si elle n'a pas été supprimée avec la commande "Supprimer" du menu contextuel des traces ou avec la commande ad hoc du gestionnaire de traces.
    • Si l'oeil est ouvert dans le gestionnaire de traces.
Up
  • Si vous voulez  supprimer une trace mais pouvoir la recharger ultérieurement, il faut la sauvegarder, dans un fichier gpx, avec la commande "Exporter ... " du gestionnaire de trace avant de la supprimer.
Up
    
  • Si vous ne voulez pas supprimer une trace mais ne plus l'avoir à l'écran, barrez l'oeil !!!!
    • Pour cela, rendez vous dans le gestionnaire de traces et dans la colonne de gauche, cliquez sur l'oeil pour :
      • Masquer la trace sur l'écran
        • Cela ne la supprime pas.
        • Cela ne la sauvegarde pas sous forme d'un fichier GPX.
  • Si vous avez une trace présente dans le gestionnaire de route mais pas sur l'écran, il faut ouvrir l'oeil !!!
    • Pour cela, rendez vous dans le gestionnaire de traces et dans la colonne de gauche, cliquez sur la case oeil barré pour faire apparaître la trace sur l'écran.
  Aller au Tutoriel_PC.htm
  Haut de page
Moteur de recherche.
    
Recherche sur le web          Recherche sur opencpn.shoreline.fr
Copyright : Ce site web est protégé contre toute utilisation commerciale.
Dernière modification de cette page :